Chargement...
 

Biographie naturopathique et artistique de Johanne Verdon

JohanneVerdon

Johanne Verdon est née à Montréal le 2 avril 1950 dans une famille au cœur de laquelle elle eut deux influences majeures, celle des arts et celle des méthodes naturelles de santé. Son père Mario Verdon est déjà très connu au Québec lorsqu’elle vient au monde. Il est la « voix de velours » de la radiophonie du Québec, un animateur aimé et respecté. Très jeune, elle apprendra de lui que la voix est un précieux instrument et qu’il faut éviter toute fausse note, dans l’intonation et le choix des mots. Il est un ardent professeur dans ce domaine et ses élèves…ses quatre filles vont à cette rude école et doivent y avoir de bonnes notes car leur dit-il : « Être Verdon, c’est être champion! ». Johanne le remerciera plus tard, car elle comprendra quel inestimable cadeau elle a reçu de son père, grâce à cet enseignement! Sa mère Paule Valentine (la chanteuse Paule Valin) lui fera aussi un cadeau d’une inestimable sonorité grâce à sa voix cristalline qui l’a bercée dans ses jeunes années.

Telle une éponge, elle accueillera durant son enfance et son adolescence, l’univers des sons. Elle y sera sensible à un point tel que de 15 ans à 17 ans elle sera active dans un groupe d’auteures - compositeurs -interprètes Les Damoiselles avec deux amies d’enfance. Plus tard au collégial elle écrira des poèmes qu’elle se plaira à lire à haute voix. Les sons et les mots s’amalgameront, exprimant ce qui l’habite car elle fait partie, elle le saisira avec le temps de ces êtres qui captent et voient ce que d’autres ne voient pas. En elle se développe un grand désir d’aider et de concentrer ses actions de façon fort consciente, vers ce qui est bien et bon dans une continuité, une persévérance au service de la vie et de sa lumière. Elle étudiera dans le domaine des lettres et de la philosophie puis, en animation théâtrale espérant devenir comédienne, mais l’appel de la vie est plus fort encore que cet intense souhait qui l’habite.

Elle quitte l’animation théâtrale au grand désespoir de son père qui saisira la nature de ce feu qui couve en elle, lorsque par un concours de circonstance, il revoit un de ses anciens employés d’un poste de radio qu’il a fondé alors qu’elle n’avait que douze ans. Cet employé qui fut journaliste est Jean-Marc Brunet devenu naturopathe, après avoir été victime d’un infarctus qui le sensibilisa de façon drastique à la très grande importance du développement d’un mode vie sain et de l’utilisation des méthodes naturelles de santé. Johanne apprend par son père qu’elle peut étudier au Québec dans ce domaine. Une épée de feu la traverse alors. Elle vient de trouver le domaine par excellence qui lui permettra de réaliser cette aspiration profonde qui consume son âme : aider noblement, soigner, accompagner, protéger ceux qui souffrent et sont dans le besoin de recevoir une aide véritable. Sa voie est tracée. Elle le sait. Elle étudiera sans relâche, sera diplômée dans le domaine et recevra plusieurs années plus tard un Doctorat honoris causa en naturopathie, pour ses recherches clinique sur la problématique de l’otite chez les nourrissons. Cela prendra racine profondément en elle et encore aujourd’hui, alors qu’en juin 2019 cela fera cinquante ans qu’elle œuvre dans le domaine, cette flamme brille de mille feux! Elle s’en réjouit toujours après toutes ses années de consultations, après avoir fondé avec son ex-époux Yvan Labelle une école : L’Académie naturopathique Johanne Verdon qui forma pendant dix ans des naturopathes chevronnés(es) ayant développé un sens aigu de l’observation et une capacité d’établir des liens de cause à effet. Après avoir écrit plusieurs livres sur la santé dont le livre à succès Soigner avec Pureté publié en 1983 qui fut consulté par des milliers de personnes assoiffées de savoir comment soigner naturellement leur famille. De nombreuses infirmières ont aussi été interpellées par cette lecture hors du commun. S’ajoute à cela, l’animation radiophonique d’émissions de santé et de qualité de vie depuis 1992 dont l’écoute est au cœur de la volonté d’autonomie de tant de gens qui ne cessent de noter, toutes ses recommandations et cette vision des soins de santé qui lui est propre. Elle y livre aussi un point de vue journalistique en lien avec l’actualité locale et internationale. Ceci, sans oublier sa connaissance des médicaments pharmaceutiques et de divers tests sanguins. Il y a toujours une voie, une solution, une clé qu’elle peut proposer lors de ses émissions ou en consultation, sans point de vue extrémiste, mais avec une précision dans la vision et dans l’action.

Le 4 octobre 2015 est aussi une date importante dans le livre de sa vie. C’est l’inauguration de la radio web santé beauté Johanne Verdon en ligne 24 h sur 24 et 7 jours sur 7, dédiée à la santé du corps et à la beauté du cœur. Son époux actuel Louis- Gilles Pelletier la seconde merveilleusement dans ce projet qui lui tient beaucoup à coeur et dans le développement de l’Académie en ligne Johanne Verdon ND.A inaugurée en 2016.Cette Académie permettra à beaucoup de personnes de se procurer par le biais d’une boutique virtuelle, des cours sur divers thèmes de santé et de qualité de vie aidant ainsi à la formation d’une chaine de soignants naturels dans les famille, les couples et plusieurs domaines de la société. Le but : minimiser la pollution par les molécules pharmaceutiques chez les humains, les animaux et dans l’environnement et…protéger la dignité humaine!

Johanne Verdon n’est plus une voix dans le désert. C’est la voix non pas de la révolution verte, mais de l’accomplissement vert dans le monde qui… en a grandement besoin. Ajoutons qu’elle a été sensibilisée très jeune aux soins de santé naturels par sa mère Paule et son grand-père maternel Jacques Valentine. Celui-ci fut soigné et guérit par un herboriste amérindien. Ils furent pour elle deux exemples forts convaincants et totalement inoubliables!

Johanne Verdon est non seulement une artiste des soins de santé, mais aussi une personne consciente de l’importance des arts bien inspirés dans le développement de la qualité de vie. Les arts pour elle constituent un pont vers la découverte et la protection de la sensibilité ce qui est essentiel, pour le maintien de la compassion, de l’humanisme au sens large et d’une vision plus spirituelle de l’existence. En 2001 elle devint romancière sous le nom de plume de Lydia Renoir. Elle se livra à l’écriture d’une collection de cinq romans « Les yeux de Florence » dont le personnage principal Florence de Blois, psychologue, voit sous les apparences, ce que les autres ne voient pas et permet de découvrir des facettes insoupçonnées de la vie. Pour Johanne Verdon l’amour est la plus grande force qui soit et être à l’écoute des grandes douleurs intérieures souvent muettes est un incontournable ,dans ce monde de froidure livré pieds et poings liés à ce qu’elle appelle avec conviction « le génocide des enfants intérieurs ».Ce génocide sournois fait beaucoup de victimes et elle le dénonce avec vigueur!

Présentation de l'équipe JVM

Les cours de l'Académie

[+]