Chargement...
 

Immuni-confit



Ingrédients:

10 figues séchées
10 pruneaux



Faire cuire les fruits dans très peu d’eau, à feu très doux à couvert, jusqu’à ce qu’ils soient très mous.
Retirer du feu, laisser tiédir et piler avec un pilon à pommes de terre.


On peut aromatiser de yogourt nature (avec bactéries actives) ce confit ou le déguster lentement 5 à 15 ml (1 à 3 c. à thé) en collation ou en dessert.

Conserver au réfrigérateur.


« Je vous recommande de préparer ce confit constitué de figues et de pruneaux. C’est un petit plus pour l’homme en andropause, qui contribuera, avec un ensemble d’autres facteurs, à diminuer les risques potentiels de cancer de la prostate.

Les scientifiques de l’Institut de recherches physiques et chimiques du Mitsubishikasei Institute of Life Sciences de Tokyo ont observé que, dans le monde entier, on a recours au fruit du figuier pour ses traditionnelles vertus anticancéreuses.

L’agent anticancéreux contenu dans la figue est le benzaldéhyde. La figue contient également des enzymes, les ficines, qui améliorent la digestion, et du calcium. Quant au pruneau, sa puissance d’absorption des radicaux libres est extrêmement élevée (PARO), soit de 5 770. Le pruneau contient de plus du magnésium. »

Johanne Verdon, ND.A.



Retour à la page d'accueil des recettes

Retour